Agadir échos

Une première au Maroc : Le Crocoparc d’Agadir se dote d’un laboratoire et d’une nurserie

IMG_4773

Par M’Bark CHBANI,le 23/06/2016

 Le Crocoparc d’Agadir vient de se doter d’un nouveau laboratoire de conservation et d’une nurserie dont l’inauguration est prévue le mercredi 13 juillet 2016 à 11 h 00 en présence d’élèves, de scientifiques et d’enseignants chercheurs de l’Université Cadi Ayad de Marrakech et du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) de Paris ainsi que des sociétés herpétologiques du Maroc et de France.

Ce laboratoire vivant, le premier du genre au Maroc, se veut être une véritableporte ouverte aux études et aux
apprentissages scientifiques. La nurserie a été soigneusement pensée pour l’éclosion des œufs et le développement IMG_5159des bébés dans des conditions optimales. Par delà  sa mission pédagogique première qui consiste en une meilleure connaissance des crocodiles en vue de leur assurer la  meilleure protection possible, cette nouvelle infrastructure moderne implantée au sein du parc va permettre également de relancer les études en biologie,
génétique et évolution des crocodiles, ces reptiles oubliés de la préhistoire.

Ouvert également au public et de par sa conception,ce laboratoire permettra aux visiteurs de jo
uir d’un spectacle unique, prenant ainsi connaissance de l’évolution de la vie des crocodiles.

Premier centre touristique de conservation des crocodiles au Maroc, le Crocoparc d’Agadir a ouvert ses portes il y a tout juste un an. Situé aux portes d’Agadir, au cœur de l’arganeraie et au pied  du Haut-Atlas,il a pour vocation la sensibilisation des visiteurs quant à la biodiversité et à la conservation des crocodiles et de leur environnement naturel. Dans ce parc d’une superficie de  4 ha,300 crocodiles du Nil (Crocodylus niloticus) s’épanouissent et se reproduisent à l’ombre de nombreuses essences végétales qui constituent un véritable jardin botanique.

Il s’agit là d’un véritable retour aux sources puisque cette espèce présente  naturellement au Maroc jusqu’au début du 20ème siècle, et qui a disparu totalement à cause de la chasse et de la destruction de ses zones d’habitat.

 

Show More

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close