Economie

Journée portes ouvertes sur les opportunités d’investissement en aquaculture dans la région Souss Massa

Avec le concours de ses partenaires institutionnels, l’Agence Nationale pour le Développement de l’Aquaculture (ANDA) a organisé une journée portes ouvertes sur les opportunités d’investissement en aquaculture dans la région de Souss Massa le 12 février 2018 à Agadir.Cette journée portes ouvertes,qui intervient après le lancement des appels à manifestation d’intérêt pour le développement de l’aquaculture dans la région de Souss Massa, est un rendez-vous  dédié aux investisseurs et aux jeunes entrepreneurs de la région souhaitant intégrer ce secteur d’activité qui offre un potentiel important en termes de superficie dédiée à l’aquaculture de 4.110 Ha et une production cible de 80.790 tonnes.

Cet événement, qui a eu lieu au siège de la wilaya de la région Souss Massa à Agadir en présence de Mbarka Bouaida, Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts, chargée de la Pêche maritime, d’Ahmed Hajji, wali de la région Sous Massa,gouverneur de préfecture d’Agadir Idaoutane, Abdelhamid Chennouri, gouverneur de la préfecture d’Inezgane Aït Melloul, Jamal Khallouq gouverneur de la province de Chtouka Ait Baha, Brahim Hafidi, président du conseil régional,du représentant de l’ANDA, des partenaires institutionnels et d’autres personnalités, a permis de porter un éclairage sur les potentialités de la région et les opportunités d’investissement dans la filière aquacole.

Par ailleurs, il a offert l’occasion de découvrir l’activité aquacole sous un angle novateur, et de s’informer directement auprès des représentants de l’ANDA et de ses partenaires qui se sont  mobilisés pour apporter toutes les informations nécessaires sur le secteur aquacole mettant ainsi  à contribution leur expertise et leur savoir-faire.

Les investisseurs et jeunes entrepreneurs intéressés par le secteur de l’aquaculture dans cette région, ont eu la possibilité, autour d’un circuit constitué de points d’information traduisant l’ensemble du processus de montage d’un projet aquacole, de s’enquérir des informations administratives, juridiques et des données techniques et économiques selon les filières ayant requis leur intérêt.

Potentialités de la région Souss Massa

En ce qui concerne les potentialités aquacoles, la région Souss Massa se positionne en tant que plateforme compétitive d’accueil des investisseurs car elle dispose d’une infrastructure assurant des liens d’interconnexion diversifiés permettant d’accompagner l’essor économique et la compétitivité de cette destination. Par ailleurs, elle  dispose d’un potentiel conséquent pour le développement aquacole : des sites appropriés, des températures permettant des croissances élevées et des eaux de bonne qualité. De plus, la région possède un réseau de métiers de pêche ancré et de compétences avérées qui peuvent permettre d’intervenir aux différents niveaux des filières aquacoles.

En effet, et en plus du grand port de pêche et de commerce d’Agadir, la région Souss Massa compte plusieurs villages de pêcheurs et des points de débarquements aménagés. Toutes ces structures constituent des atouts considérables pour le décollage du secteur aquacole marocain. Quant à l’industrie de valorisation des produits de la mer, c’est un véritable levier de compétitivité, d’où la création de l’Haliopôle, plateforme industrielle aux standards internationaux destinée à l’identification et à l’accompagnement des projets de R&D dans le domaine de la pêche et de la transformation des produits de la mer.

Deuxième pôle économique au Maroc, la région Souss Massa compte aujourd’hui près de 86 unités dédiées à la valorisation des produits de la mer dont 38 unités de congélation et 29 unités de conserves.

 À propos de l’ANDA

Le développement de l’aquaculture au Maroc, qui constitue un choix politique majeur, traduit la volonté et l’engagement du Royaume dans la voie de la pérennisation de ses ressources halieutiques et de la garantie de sa sécurité alimentaire durable.

À partir de cette vision stratégique, l’ANDA est créée en 2011, dans le cadre de la stratégie Halieutis , pour promouvoir le développement de l’aquaculture au Maroc, en réunissant toutes les conditions favorables pour faire du secteur aquacole un véritable levier de développement.

Pour la réalisation de ses missions, l’ANDA s’est vu confier 5 principales attributions :

  • Soutien aux investissements en aquaculture par la mise en place de plans d’actions spécifiques ;
  • Proposition de toute mesure réglementaire afin d’encourager le développement et l’organisation du secteur ;
  • Accompagnement des projets pilotes en aquaculture en partenariat avec des acteurs public et privé ;
  • Appui aux investisseurs pour la concrétisation de leurs projets ;
  • Mise en œuvre d’une politique de communication et d’information adaptée en participant à des événements et en en organisant d’autres pour promouvoir le secteur.

Enfin, l’ANDA est l’acteur institutionnel dédié au développement du secteur aquacole,un secteur promis à un bel avenir, et dont le potentiel de croissance est prometteur eu égard à la position géostratégique du Royaume qui est doté de deux façades maritimes et de conditions hydroclimatiques favorables.

 

 

Show More

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close