Regions

Le Département des Eaux et Forêts renforce son dispositif de maîtrise du sanglier dans la région Souss-Massa

Image d’une précédente battue au sanglier dans la région Souss-Massa

Après les provinces de Tiznit, Taroudant,  Chtouka  Aït Baha et Sidi Ifni, qui ont connu une vaste campagne de battues au sanglier , c’est au tour de la préfecture d’Agadir Ida Outanane .

En effet, la direction régionale des Eaux et Forêts et de la Lutte Contre la Désertification du Sud-Ouest à Agadir , intensifie son programme prévisionnel de régulation des effectifs de sangliers au niveau des points noirs identifiés dans cette préfecture. En plus des 5 battues organisées durant les trois dernières semaines, et qui se sont soldées par l’abattage de 29 sangliers, le programme des prochaines semaines est plus ambitieux puisqu’il fixe comme objectif  la destruction massive du sanglier dans les territoires où cet animal pose des problèmes aux agriculteurs.

Il est à préciser que depuis le début de la saison de chasse, 214 battues ont été organisées, ce qui a permis la destruction de 1 642 sangliers. Et rien que sur les sept dernières semaines,  les 177 battues réalisées ont permis  l’abattage 1 444 sangliers dans la région Souss-Massa.

Il est à rappeler, que ce programme s’inscrit dans  le cadre de la mise en œuvre des recommandations issues de la rencontre que le ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts avait tenu, le jeudi 29 novembre 2018 à Rabat, avec plusieurs acteurs de la région du Souss-Massa (agriculteurs, élus, parlementaires et société civile), et qui a été consacrée à l’examen des problématiques liées aux sangliers dans cette région.

 

Articles Liés

bien venue

Close
%d blogueurs aiment cette page :