Economie

Déclaration d’Agadir sur l’Initiative de la Ceinture Bleue

Voici le texte intégral de la Déclaration d’Agadir sur l’Initiative de la ceinture Bleue :

CONFÉRENCE DE HAUT NIVEAU

« LA CEINTURE BLEUE, UNE PLATEFORME POUR L’ACTION

EN FAVEUR DE LA DURABILITÉ DE LA PÊCHE ET DE L’AQUACULTURE EN AFRIQUE »

Agadir – 19 février 2019

Nous, Ministres, Représentants d’Etats, d’organisations internationales et régionales, en présence d’un représentant de la Commission européenne, réunis à Agadir le 19 février 2019sur invitation du Ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts du Royaume du Maroc, Monsieur Aziz AKHANNOUCH, dans le cadre de la conférence de haut niveau « La Ceinture Bleue, une plateforme pour l’action en faveur de la durabilité de la pêche et de l’aquaculture en Afrique » ;

Rappelons les principes universels contenus dans la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer (UNCLOS), qui établit le cadre juridique dans lequel les activités doivent être menées dans les océans et les mers ;

Réaffirmons l’engagement en faveur de l’Agenda 2030, adopté par l’assemblée générale des Nations Unies en septembre 2015, et ses Objectifs de Développement Durable (ODD), notamment l’ODD 13 (lutte contre les changements climatiques) et l’ODD 14 (conserver et exploiter de manière durable les océans et les mers aux fins du développement durable) ;

Rappelons le premier Sommet Africain de l’Action, tenu à Marrakech en novembre 2016 en marge de la COP 22, consacré à la discussion des défis liés à la lutte contre les changements climatiques et des mesures pratiques à mettre en place pour y faire face ;

Se félicitant des engagements pris par les pays participants à la conférence « Our Ocean » tenue à Bali en octobre 2018, notamment ceux concernant l’établissement d’aires marines protégées, la gestion durable des pêcheries, la promotion de l’économie bleue et la lutte contre le changement climatique ;

Rappelons la conférence de haut niveau sur l’économie bleue durable, tenue à Nairobi en novembre 2018, ayant mis en exergue le rôle des administrations nationales et locales, le secteur privé, la société civile et les institutions financières nationales et internationales dans l’investissement dans l’économie bleue et la définition des moyens durables de son exploitation ;

Conscients du rôle stratégique que représentent l’économie des océans et l’aquaculture en Afrique en termes d’alimentation, de croissance économique, d’emplois et d’innovations ;

Convaincus que l’océan est fondamental dans la préservation de la vie et soulignant l’importance des écosystèmes océaniques dans l’atténuation des impacts du changement climatique et pour s’y adapter ;

Reconnaissons le défi posé par le changement climatique, ses menaces sur l’équilibre des écosystèmes côtiers et marins et ses impacts sur la pêche et l’aquaculture, sources d’emplois et de sécurité alimentaire de plusieurs millions de personnes en Afrique ;

Soulignons l’exigence d’œuvrer pour la promotion de l’économie bleue, notamment la préservation des ressources et écosystèmes marins comme approche intégrée pour réussir le développement durable des océans ;

Considérons la nécessité de faire émerger de nouvelles opportunités de développement économique de manière planifiée et harmonieuse, dans une approche inclusive intégrant les services économiques et sociaux issus de la mer et des océans ;

Soulignons la nécessité de renforcer la coopération et la convergence des initiatives en faveur du développement de la pêche et de l’aquaculture durables ;

Conscients que le développement durable de la pêche et de l’aquaculture pourrait être une solution aux défis futurs de la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans le monde et contribuer à la réalisation des objectifs de développement durable notamment ceux relatifs à mettre fin à la faim et à l’éradication de la pauvreté.

Soutenons

L’initiative de la « Ceinture Bleue » lancée par le Royaume du Maroc lors de la CoP22 tenue à Marrakech en novembre 2016,  et qui propose la mise en place d’une plateforme collaborative d’échange de connaissances et d’innovations pour favoriser l’émergence de projets durables de pêche et d’aquaculture dans le contexte du changement climatique.

Appelons à

  1. La mise en place de mécanismes institutionnels et financiers appropriés permettant la concrétisation et l’animation de la plateforme collaborative dans le cadre de partenariats facilitant l’innovation technologique et sociale, l’échange de bonnes pratiques et l’entreprenariat social augmentant, ainsi, les bénéfices socioéconomiques et environnementaux tels la création d’emplois, la formation et l’emploi des jeunes, la sécurité alimentaire, l’éradication de la pauvreté, la préservation des écosystèmes marins et l’adaptation au changement climatique ;
  2. Investir dans l’économie bleue, et plus particulièrement la pêche et l’aquaculture durables, innovantes et protectrices des océans, et augmenter les financements associés en incluant des mécanismes de financements novateurs et en facilitant l’accès aux financements internationaux notamment aux Fonds Climat (Fonds d’Adaptation et Fonds Vert) ;
  3. La promotion du développement de la recherche et de l’innovation pour favoriser l’émergence d’une économie bleue axée sur la connaissance scientifique durable ;
  4. La création d’une « communitypartners » permettant la concrétisation et l’animation de la plateforme collaborative de l’initiative de la Ceinture Bleue.

L’ensemble des participants présentent à Sa Majesté Le Roi Mohammed VI leur déférente gratitude pour Sa Bienveillante Sollicitude, l’Accueil Chaleureux de cette belle ville d’Agadir fleuron de l’économie bleue, ainsi que les moyens mis en œuvre pour l’excellente organisation de cet événement de Haut Niveau.

Articles Liés

bien venue

Close
%d blogueurs aiment cette page :