Economie

Salon Halieutis : une 5ème édition qui bat tous les records !

Sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Salon Halieutis a clos sa cinquième édition sur un bilan très positif : 50 000 visiteurs, 200 journalistes et 304 exposants (dont 46 % étaient internationaux) venus d’une quarantaine de pays étaient présents du 20 au 24 février,ce qui constitue un record dans l’histoire du premier événement dédié à la pêche maritime et à l’aquaculture en Afrique.

Effectuée par Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, la visite inaugurale du Salon Halieutis a réuni une importante délégation de ministres représentant l’Angola, l’Espagne, le Gabon, la Gambie, le Ghana, la Guinée Bissau, la Guinée Equatoriale, le Libéria, la Russie, la République Démocratique du Congo, le Sénégal et la Norvège, pays d’honneur de cette édition.

En marge du Salon Halieutis,le ministre a eu des rencontres bilatérales importantes, et notamment avec le ministre espagnol de l’Agriculture et de la Pêche et de l’Alimentation et le vice-ministre russe de l’Agriculture et président de l’Agence fédérale russe des Pêches. Ces échanges ont été l’occasion de réaffirmer les partenariats riches et solides que le Maroc entretient avec ces pays.Ils ont également permis d’ouvrir des perspectives d’échanges en matière de recherche scientifique et de formation.

Par ailleurs,une importante convention a également été signée à Agadir entre le Maroc et l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO). Elle permettra de renforcer le rôle des organisations professionnelles de la pêche artisanale dans la stratégie nationale Halieutis de développement du secteur.

Confirmant la place stratégique du Maroc en tant que premier producteur de produits de la mer en Afrique et premier exportateur mondial de sardine, le Salon Halieutis a aussi tenu toutes ses promesses grâce à un programme de rencontres et conférences majeures. L’actualité, les enjeux et les perspectives du secteur halieutique ont été au cœur des discussions, et ce d’autant que le développement durable de l’économie océanique est aujourd’hui au centre des préoccupations.

Rappel des principaux indicateurs du secteur halieutique au Maroc :

 Production des produits de la mer :

En volume

–        1,4 million de tonnes débarquées en 2018, soit une croissance annuelle moyenne de 2,3 % sur la période 2010-2018 ;

–        En 2018, la production halieutique a représenté 83 % de l’objectif fixé par la stratégie Halieutis pour 2020.

En valeur

–        11,6 milliards de dirhams, soit une croissance annuelle moyenne de 7,2 % sur la période 2010-2018.

Exportations :

En volume

–        717 158 tonnes en 2017, en hausse de 3,6% par rapport à 2016, soit une croissance annuelle moyenne de 5 % sur la période 2010-2017

En valeur

–        22 milliards de dirhams en 2017, soit une hausse de 3,4 % par rapport à 2016, ce qui représente 9 % des exportations totales du Maroc et 45 % de ses exportations agroalimentaires ;

–        La valeur des exportations des produits de la mer a enregistré une croissance annuelle moyenne de 7 % sur la période 2010-2017. Elle représente 74 % de l’objectif fixé par la stratégie Halieutis en 2020.

Emplois directs :

En mer : 108 000 en 2017 ;

A terre (industrie de valorisation et aquaculture) : 97 000 en 2017, soit 84% de l’objectif fixé par la stratégie Halieutis pour 2020.

Production des unités de valorisation :

–        Environ 800 000 tonnes produites en 2017, contre près de 570 000 tonnes en 2010, soit une croissance annuelle moyenne de 5 % sur la période 2010-2017.

PIB (pêche, aquaculture et industrie) :

–        17,1 milliards de dirhams en 2017, soit une croissance annuelle moyenne de 10 % sur la période 2007-2017, correspondant à 78 % de l’objectif fixé par la stratégie Halieutis pour 2020.

 

Articles Liés

bien venue

Close
%d blogueurs aiment cette page :