En vedetteMondeSocieté

Vidéo. Algérie: les étudiants forcent un barrage de police pour marcher sur le Parlement

Vidéo. Algérie: les étudiants forcent un barrage de police pour marcher sur le Parlement

#Algérie : Ce mardi 14 mai a été marqué par des manifestations d’étudiants à travers toutes les villes universitaires. A Alger, les policiers n’ont pas réussi à barrer la route aux étudiants, qui ont pu atteindre le Parlement.

Pour ce deuxième mardi du mois de ramadan, les étudiants sont encore sortis manifester massivement, à Alger, mais également dans toutes les villes universitaires. 

A Alger, l’image des étudiants forçant le barrage de policiers est en train de circuler dans les réseaux sociaux.


>>>LIRE AUSSI: Algérie: la Sonatrach veut se positionner comme négociant de produits pétroliers


Installé dès les premières lueurs de la matinée, un impressionnant dispositif policier devait empêcher ces manifestants du mardi de s’approcher des points stratégiques de la capitale, notamment la place de Grande Poste et les environs du Parlement. C’était sans compter sur la détermination des milliers de jeunes venus de toutes les facultés et résidences universitaires de la capitale. 

Les étudiants manifestent devant le parlement

© Copyright : DR

Finalement, c’est pratiquement avec le sourire que les policiers les laisseront poursuivre leur chemin et brandir leur banderole devant un Parlement déserté par ses membres. 
 

A Béjaia, la mobilisation est intacte, malgré la chaleur qui règne dans la région en cette période de l’année et surtout, en dépit du ramadan. Même si contrairement aux mardis précédents le ramadan, aujourd’hui la marche a été plutôt silencieuse, mais les pancartes ont continué à parler à la place de leurs porteurs. On pouvait lire sur l’une d’elle une inscription assez éloquente, « Une seule légitimité: le Peuple ».


>>>LIRE AUSSI: Algérie. 12e vendredi: malgré le ramadan, les appels à manifester se multiplient


Au moment où l’armée et son chef d’état-major, le général Ahmed Gaïd Salah, tentent d’usurper la révolution, le message semble leur être adressé. 

Ce mardi, il n’y avait pas que les étudiants dans les rues, même si en actionnant les leviers répressifs, Gaïd Salh fait tout pour étouffer les voix discordantes. Les avocats étaient de sortie, notamment à Bouira où plusieurs dizaines de robes noires ont scandé des slogans exigeant l’indépendance de la justice et le départ du système. 

Algérie: les avocats se sont joints aux étudiants pour exiger l'indépendance de la justice

© Copyright : DR

Let’s go

http://fr.le360.ma/monde/video-algerie-les-etudiants-forcent-un-barrage-de-police-pour-marcher-sur-le-parlement-190219

Articles Liés

Close
%d blogueurs aiment cette page :