Sport

La RSB décidée à écrire une page africaine de son histoire

La RSB décidée à écrire une page africaine de son histoire

La RSB décidée à écrire une page africaine de son histoire
Mounir Jaâouani : La pression, c’est beaucoup plus le Zamalek qui aura à la supporter
Laba Kodjo : Si on est arrivé en finale, c’est justement pour gagner la Coupe

Le stade municipal de Berkane sera, ce dimanche à partir de 22 heures, le théâtre de la finale aller de la Coupe de la Confédération CAF qui opposera la RSB au Zamalek.
Pour la RSB, dont c’est la deuxième participation à une épreuve continentale, atteindre l’ultime acte est tout à son honneur, d’autant plus qu’en cas de victoire, elle succédera au Raja de Casablanca, lauréat de la C2, édition 2018.
Une première manche que les Berkanis tâcheront de bien négocier devant leur public qui ne manquera certainement pas de se déplacer en grand nombre. Face au Zamalek, les Oranges doivent jouer à fond leur chance en vue de décrocher un probant résultat, ne pas prendre de but surtout, qui leur permettra d’aborder le match retour, le 26 courant au stade Borj El Arab à Alexandrie, dans de bonnes dispositions.
Il est vrai que le Zamalek disputera ce match en l’absence de certains de ses cadres, dont les deux premiers gardiens de but, mais il reste une équipe qui sait voyager et qui parvient, grâce à son jeu défensif à outrance, à s’en tirer souvent à bon compte.
Avisés, les Berkanis ne doivent pas s’attendre à pouvoir créer une multitude d’occasions et ils sont sommés d’exploiter à bon escient les rares opportunités qu’ils se créeront, sachant qu’ils ont inscrit jusqu’ici 29 buts et tout le mal qu’on leur souhaite, c’est qu’ils franchissent la barre des 30 réalisations.
A l’instar du Zamalek, la RSB sera privée des services de trois joueurs cadres, en l’occurrence le capitaine Mohamed El Aziz, le chevronné Abdessamad Mbarki et l’international burkinabé Alain Traouré. Des forfaits déjà enregistrés lors des demi-finales face aux Tunisiens du CS.Sfaxien. Il s’agit d’un handicap à surmonter sachant que la RSB dispose de toutes les cartes pour réussir ce match qui sera sifflé par l’arbitre zambien Janny Sikazwe.
Du côté de l’effectif, le moral est au beau fixe et tout le monde est décidé à aller jusqu’au bout dans cette campagne, à l’image de l’attaquant Laba Kodjo qui aurait rempilé pour une nouvelle saison. Il a fait savoir au site cafonline.com que «si on est arrivé en finale, c’est justement pour gagner la Coupe. Notre principal atout, c’est l’harmonie qui règne au sein de l’équipe. Après il y a un staff et l’entraîneur qui font un travail remarquable».
Pour le coach de la Renaissance de Berkane, Mounir Jaâouani, «le Zamalek reste un gros morceau du football continental et la pression de la finale, c’est beaucoup plus lui qui la supportera». Et d’ajouter que «la RSB jouera son football et cherchera à obtenir un résultat probant en perspective du retour», avant de lancer un appel au public convié à venir en masse pour soutenir la RSB devant cet adversaire cairote qui avait déjà sorti deux clubs marocains, l’Ittihad de Tanger aux huitièmes de finale bis et le Hassania d’Agadir en quarts de finale.
Il est grand temps de réagir pour voir la RSB décrocher ce trophée continental, remporté au préalable à six reprises grâce au KACM dans son ancienne formule en 1995, au Raja en deux temps 2003 et 2018, l’ASFAR en 2005, le FUS en 2010 et le MAS en 2012.


Réunion du comité directeur de la FRMF
Le Comité directeur de la Fédération Royale marocaine de football (FRMF) se réunira le vendredi 24 mai 2019 au siège de la FRMF à Rabat.
Programmés à 15h00, les travaux de cette réunion porteront sur l’examen de plusieurs sujets liés au football national.


https://www.libe.ma/La-RSB-decidee-a-ecrire-une-page-africaine-de-son-histoire_a108742.html

Articles Liés

Close