En vedetteMondeSocieté

Fact-checking: non, ces images ne montrent pas des chinois cannibales au Gabon

Fact-checking: non, ces images ne montrent pas des chinois cannibales au Gabon

#Gabon : Un post publié en novembre 2017 et encore partagé aujourd’hui, relaye l’arrestation au Gabon, de Chinois cannibales. Un montage de 4 images choquantes vise à étayer cette publication de plus de 20.000 partages. En réalité, les Chinois photographiés ont été arrêtés en juillet 2017 en Angola.

« This incident happened in Gabon Republic », assure l’auteur d’une publication du 11 novembre 2017 prétendant que trois Chinois ont été interpellés par la police gabonaise pour cannibalisme. La publication affirme qu’ils auraient «mangé» les Noirs qui les aidaient dans la construction d’une route au Gabon. Ce que dément formellement une source policière du Gabon, interrogée par l’AFP.

Chinois mangeurs d'hommes au Gabon: FAUX

© Copyright : DR

Capture d’écran Facebook prise le 16/04/2019

Cette publication ressurgit alors que les relations commerciales entre la Chine et le Gabon s’intensifient.

“La Chine est devenue le premier partenaire commercial du Gabon et l’un des investisseurs les plus importants depuis les cinq dernières années consécutives” affirmait l’ambassadeur de Chine au Gabon, M. HU Changchun, le 19 avril dernier lors de la commémoration du 45e anniversaire des relations diplomatiques entre les deux pays.


>>>LIRE AUSSI: Fact-checking: non, Joseph Kabila n’a pas été garde du corps de Paul Kagame


Où ont été prises ces images d’arrestation ?

Chinois mangeurs d'hommes au Gabon

© Copyright : DR

Capture d’écran Facebook prise le 16/05/2019

Une recherche inversée avec le moteur de recherche russe Yandex nous permet de retrouver de nombreux articles illustrés avec ce montage de 4 photos. Ces articles relatent des pratiques cannibales tantôt au Gabon, tantôt au Mozambique et en Angola. Le sujet avait été traité en août 2017 par nos confrères de France 24 qui situaient la scène en Angola.

Des comptes rendus en portugais de la presse en ligne angolaise confirment cette affirmation.  De plus, les chasubles portées par les policiers sur l’une des 4 images jointes correspondent à celles de la police criminelle angolaise.

Chinois mangeurs d'hommes au Gabon

© Copyright : DR

Capture d’écran Facebook prise le 16/04/2019

Nous avons aussi trouvé des articles en chinois qui relaient cette arrestation et l’un d’eux cite une publication sur Facebook, de la police angolaise. Nous avons retrouvé ledit post publié le 17 juillet 2017.

La police nationale angolaise y informe que « le service des enquêtes criminelles (SIC) a arrêté trois ressortissants chinois qui ont enlevé et tué leur compatriote et ont réclamé la rançon de cent millions de kwanzas – la monnaie angolaise, ndlr-. Le crime a été commis à Benguela, » une ville située à l’ouest de l’Angola.

Plusieurs autres images en rapport avec ce sujet sont partagées par des internautes angolais ; parmi lesquelles deux des images du montage soumis à notre recherche. Ce qui constitue une preuve que les deux clichés sont liés et montrent les mêmes suspects.

Chinois mangeurs d'hommes au Gabon

© Copyright : DR

Sawang, Secouristes Thaïlandais, non des chinois mangeurs d'hommes

© Copyright : DR

Capture d’écran Facebook prise le 16/05/2019

Le moteur de recherche Yandex redirige vers de nombreuses publications accompagnées d’une photo de mains dépeçant ce qui s’apparente au membre d’un corps humain. Après une recherche sur la Toile, on retrouve cette image dans une série de photos [Attention images très sensibles] d’une horrible séance de découpe d’un corps humain.

Si le contexte de cette scène reste un mystère et sujet à plusieurs versions, les tenues arborées par des personnes à l’image correspondent exactement à l’uniforme d’une association de secouristes thaïlandais. Un t-shirt porté par l’un de ces “dépeceurs” affiche “SAWANG”, une ville de Thaïlande.

Secouristes thaïlandais, pas des Chinois mangeurs d'hommes au Gabon

© Copyright : DR

Capture d’écran Facebook prise le 16/05/2019

Sawang, Secouristes Thaïlandais, non des chinois mangeurs d'hommes

© Copyright : DR

Capture d’écran Facebook prise le 16/05/2019

Quant à l’autre image macabre de têtes d’hommes noirs décapités, nous n’avons pas pu retracer son origine.
,

Let’s go

http://fr.le360.ma/monde/fact-checking-non-ces-images-ne-montrent-pas-des-chinois-cannibales-au-gabon-191203

Articles Liés

Close
%d blogueurs aiment cette page :