En vedetteMondeSocieté

Accélération de start-up : OCP signe son engagement avec Impulse

Accélération de start-up : OCP signe son engagement avec Impulse

Accélération de start-up : OCP signe son engagement avec Impulse

Le programme Impulse est ouvert aux porteurs d’idées innovantes dans le domaine de l’agritech, la biotechnologie, la nanotechnologie et la technologie minière. L’appel à candidature a été lancé jusqu’au 1er octobre prochain. Les détails.

C’est officiel. Le programme d’accélération Impulse a été lancé mercredi par l’université Mohammed VI Polytechnique et MassChallenge. Les deux acteurs avaient déjà profité de la dernière édition VivaTechnology qui s’est tenue au mois de mai dernier pour signer le partenariat.

Concrètement, il s’agit d’un programme destiné à accélérer le processus d’accompagnement des start-up. En amont, l’initiative est portée par le Groupe OCP à travers sa filiale OCP Africa. Les organisateurs ont vu grand et le roadshow qui a été animé dans un des centres de conférence de la métropole signe le réel engagement des porteurs de ce concept. La conception d’un tel programme a été effectuée avec le réseau mondial d’accélération de start-up MassChallenge. Basé sur la non prise de participation, le concept repose sur l’impact.  Impulse est ouvert aux entrepreneurs qui ont des idées innovantes dans le domaine de l’agritech, la biotechnologie, la nanotechnologie et la technologie minière.

Complètement ouvert aux entreprises marocaines et internationales, Impulse aura pour objectif de préparer à la création de consortium d’entreprises pour soutenir les pôles d’activité précités. Le programme reposera, essentiellement, sur les différentes opportunités que revêt l’Afrique. Ses défis sont nombreux et la nouvelle technologie devra être un moteur pour les relever.  Augmenter les rendements, trouver des solutions au manque d’irrigation, diminuer la famine dans certains pays, tels sont les principaux défis.

Il a été démontré que les pays d’Afrique qui ont su implémenter les nouvelles technologies dans des secteurs comme l’agriculture ont vu leur rendement augmenter de plus de 160%. Le programme Impulse aura cette finalité première. Ce nouvel écosystème mettant une synergie de plusieurs pays d’Afrique à travers des projets innovants devrait révolutionner à terme les habitudes classiques et favoriser l’esprit d’innovation. Pour l’heure, le consortium est en cours de formation avec des entreprises leaders dans leur secteur.

L’université Mohammed VI Polytechnique devrait représenter le parfait laboratoire pour incuber les projets et créer de la valeur ajoutée durable et pérenne dans un nouveau contexte géostratégique complètement ouvert. Hicham El Habti, secrétaire général de l’établissement, a justement insisté, lors de cette cérémonie de lancement qu’«en plus de proposer aux talents un accès à du financement, Impulse permettra aux entrepreneurs d’avoir accès à tout un écosystème constitué du réseau local et international de l’université et du Groupe OCP».

En clair, Impulse devrait servir de catalyseur pour créer une plate-forme d’innovation, associant d’autres entreprises partenaires et destinée à transformer la scène entrepreneuriale africaine. Pour sa part, Matt Lashmar, directeur général de MassChallenge Suisse, a insisté encore une fois sur le caractère unique, centré sur l’impact d’un tel programme. Une telle démarche permet justement de faire profiter les start-up des réseaux des différents partenaires en présence. A la clé, plusieurs avantages qui permettront de créer l’émulation et donc augmenter les performances chez les uns et les autres.

Un prix de 250.000 $ sera partagé entre les start-up gagnantes lors du Demo Day. Des voyages d’études pour les porteurs de projets sont prévus à Lausanne et Boston. Un espace de coworking de 430 m2, équipé d’infrastructures nécessaires au développement des start-up, est désormais disponible.

Côté éligibilité, le programme est ouvert à tous les entrepreneurs du monde entier, cela dit la start-up sera au coeur de l’initiative. L’appel a déjà été lancé ce 26 juin. La date de réception des candidatures a été arrêtée au 1er octobre prochain et le démarrage du programme est prévu pour le 15 janvier 2020. Quant à l’événement Demo Day, il devrait avoir lieu le 8 avril 2020. Le cahier des charges est ambitieux et la démarche noble quand on sait que la  réussité de l’entrepreneuriat est conditionnée par l’accompagnement et le réseautage.

A suivre…   

Let’s go

http://aujourdhui.ma/economie/acceleration-de-start-up-ocp-signe-son-engagement-avec-impulse

Articles Liés

Close
%d blogueurs aiment cette page :