Regions

Souss-Massa : La régulation des effectifs du sanglier se poursuit

Dans le cadre de la dynamique poursuivie par la Direction Régionale des Eaux et Forêts et de la Lutte Contre la Désertification du Sud-Ouest, visant la destruction d’un maximum de sangliers dans la région, cette dernière organise les 5 et 6 courant un programme de battues au niveau de la province de Tiznit avec la participation de chasseurs issus des régions du Nord et de l’Est.

Ces battues, qui seront appuyées par des chiens de chasse bien dressés des régions Nord du Maroc, s’inscrivent dans le cadre de la solidarité entre les chasseurs des différentes régions, en faveur des agriculteurs des zones menacées par le sanglier la région Souss-Massa. Cette technique de battues, qui permet de renforcer la régulation du sanglier, promet d’ores et déjà un tableau de chasse bien rempli.

Et en outre, cette vaste opération d’élimination du sanglier entre en droite ligne dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations de la rencontre du ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts avec plusieurs acteurs de la région de Souss-Massa (agriculteurs, élus, parlementaires et société civile), tenue le jeudi 29 novembre 2018 à Rabat, et consacrée à l’examen de la problématique du sanglier dans la région.

En effet, lors de cette rencontre, le ministre a appelé à examen de la loi en vigueur sur le contrôle du sanglier et à relever les amendements nécessaires pour la mise en œuvre de procédures efficaces afin de protéger les habitants et leurs biens. Cette rencontre a été l’occasion pour les représentants de la population locale d’apporter leurs témoignages quant aux menaces et dégâts causés par le sanglier à leurs biens et en particulier leurs cultures. Les discussions qui ont lieu à ce sujet ont révélé une convergence de vues aussi bien en ce qui concerne le diagnostic de la situation que les solutions à apporter à cette problématique.

Et c’est dans cette même optique que se sont déjà tenues plusieurs réunions au niveau local pour examiner la situation qui prévaut dans les zones les plus problématiques. Aussi, la récurrence des dégâts causés par les sangliers aux cultures a-t-elle conduit à une revue à la hausse du programme prévisionnel de régulation des effectifs, pour le reste de la campagne 2018/2019 et ce, en vue de toucher l’ensemble des points noirs pour abattre le maximum de sangliers.

D’autre part,ces mesures s’inscrivent dans le prolongement des discussions ayant porté sur les répercussions du déséquilibre écologique à l’origine de l’augmentation des effectifs du sanglier, et font partie d’un ensemble de mesures visant à mieux protéger la biodiversité et améliorer la gestion des dégâts du sanglier.

Il est à préciser que les résultats de l’exécution des opérations de régulation des effectifs du sanglier dans la région de Sous-Massa sont  très encourageants. Ainsi, depuis le début de la saison de chasse , et au 31 décembre 2018, 110 battues ont été organisées, ce qui a permis d’abattre  plus de 860 sangliers.Et rien que ces trois dernières semaines , les 63 battues réalisées ont permis la destruction de plus de 660 sangliers.

Articles Liés

bien venue

Close
%d blogueurs aiment cette page :