Economie

L’IPIEM hors raffinage en hausse pour le deuxième trimestre consécutif

L’IPIEM hors raffinage en hausse pour le deuxième trimestre consécutif

L’IPIEM hors raffinage en hausse pour le deuxième trimestre consécutif
Au deuxième trimestre 2019, l’Indice de la production des industries manufacturières hors raffinage de pétrole a enregistré une hausse de 2% par rapport à la même période de 2018.
Cette évolution représente la deuxième hausse consécutive de l’année pour cet indice hors raffinage, qui s’était élevé à 2,7% au cours du premier trimestre 2019 par rapport à la même période de 2018.
Selon le Haut-commissariat au plan (HCP), cette nouvelle hausse résulte notamment de l’accroissement de l’Indice de la production des «industries alimentaires» de 5%, de celui des «industries chimiques» (2,1%), de celui des «articles d’habillement et fourrures» (6,5%), de celui de l’«industrie automobile» (10,9%), de celui des « papiers et cartons » (17,3%).
Dans une note relative à l’Indice de la production industrielle, énergétique et minière, l’institution publique a également attribué cette évolution à la hausse de l’Indice de la production des « produits de l’industrie textile » (1,3%) et de celui des « machines et appareils électriques » (1,9%).
Dans sa note, le Haut-commissariat a, en revanche, relevé la baisse de l’Indice de la production des « autres produits minéraux non métalliques » de 3,3% avec une diminution de l’indice de la production du ciment de 3,6%.
A en croire le HCP, ce recul a également été observé au niveau de l’Indice de la production des « produits du travail des métaux» (9,4%), de celui des « produits du travail du bois » (12,1%)  et de celui des «produits métalliques» (2,3%).
Rappelons que l’accroissement de l’indice de la production des industries manufacturières hors raffinage de pétrole au précédent trimestre s’expliquait principalement par la hausse de l’Indice de la production des «industries chimiques» (7,2%), de celui des « autres produits minéraux non métalliques » (5,3%) avec une augmentation de l’indice de la production du ciment de 7,9%, de celui des «articles d’habillement et fourrures» (10,4%), de celui des «produits métalliques» (12,1%).
Dans une note publiée à cette même période, le Haut-commissariat avait également justifié sa hausse par celle de l’Indice de la production des «produits de l’industrie textile» (3,7%), de celui de  l’«industrie automobile» (1,5%) et de celui des «équipements de radio, télévision et communication » (5,2%).
Au cours du même trimestre, l’institution publique avait relevé, en revanche, la baisse de l’Indice de la production des« produits du travail des métaux» de 13,1%, de celui des « machines et appareils électriques » (2,3%), de celui des «autres matériels de transport » (3,8%), de celui des « machines et équipements » (2,9%), de celui des « produits de l’édition et de l’imprimerie » (1,0%) et de celui des «produits du travail du bois » (1,5%).
L’indice de la production des industries manufacturières hors raffinage de pétrole a enregistré une hausse de 3,6% au cours du quatrième trimestre 2018 par rapport à la même période de 2017.
A signaler qu’au dernier trimestre de l’année dernière (2018), l’IPIEM hors raffinage avait également connu une évolution résultant notamment de la hausse de l’Indice de la production des «industries alimentaires» (4,9%), de celui des «industries chimiques» (3,4%), de celui des  «articles d’habillement et fourrures» (7,8%), de celui de l’«industrie automobile» (10,8%), de celui de « l’édition et de l’imprimerie » (12,3%), de celui de l’ «industrie textile » (2,3%) et de celui des «autres matériels de transport » (8,9%).
Au cours de ce quatrième trimestre, l’Indice de la production avait été marqué par une baisse des «autres produits minéraux non métalliques» (4,4%) avec une diminution de l’Indice de la  production du ciment (6,2%), de celui des «produits métalliques» (10,1%), de celui du « papier et carton » (7,4%), de celui des « cuirs, articles de voyage et chaussures » (27,3%), de celui des «machines et équipements » (3,5%) et de celui des « produits du travail du bois » (4,3%).
Soulignons qu’au deuxième trimestre, l’Indice de la production minière a enregistré une baisse de 1,1%, suite à la diminution de l’Indice de la production des «produits divers des industries extractives» et de celui des «minerais métalliques» respectivement de 1,1%  et de 1,5%. Alors que celui de la production de l’énergie électrique a  connu un accroissement de 21,7%.
Il est à rappeler qu’au premier trimestre, l’Indice de la production minière avait enregistré une hausse de 7%, résultant de l’augmentation de l’indice de la production des «produits divers des industries extractives» (7,2%) et de celui des « minerais métalliques» (2,4%).
 Dans la même période, le Haut-commissariat avait fait état d’une hausse de 24,8% de l’Indice de la production de l’énergie électrique.


https://www.libe.ma/L-IPIEM-hors-raffinage-en-hausse-pour-le-deuxieme-trimestre-consecutif_a111723.html

Articles Liés

Close
%d blogueurs aiment cette page :