Economie

Signature d’un mémorandum d’entente entre le Maroc et le Rwanda

Signature d’un mémorandum d’entente entre le Maroc et le Rwanda
Signature d'un mémorandum d’entente entre le Maroc et le Rwanda
Le Maroc et le Rwanda ont signé, récemment à Kigali, un mémorandum d’entente portant sur le renforcement de la coopération entre les deux pays dans le domaine de l’industrie avicole.
L’accord a été signé par le président de la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole au Maroc (FISA), Mohamed Youssef Alaoui, et le président de l’Association rwandaise de l’industrie avicole (RPIA), Andrew Butare, en présence de la ministre rwandaise de l’Agriculture et des Ressources animales, Gerardine Mukeshimana, et de l’ambassadeur du Maroc au Rwanda, Youssef Imani.
En vertu de cet accord, signé en marge de la 2è édition du Salon international de l’aviculture « Poultry Africa 2019 », les deux parties conviennent de partager leurs expériences en matière d’aviculture, par le biais de l’assistance technique, l’échange de bonnes pratiques et le renforcement des capacités, rapporte la MAP.
La signature de ce mémorandum émane de l’importance qu’accordent les deux pays à la coopération bilatérale dans le domaine de l’agriculture qui a connu un tournant depuis le lancement du programme de partenariat agricole entre le Maroc et le Rwanda lors de la visite de S.M le Roi Mohammed VI au Rwanda en 2016.
« Aux termes de cet accord, les deux parties s’engagent à renforcer leur coopération à travers notamment l’échange des expériences et des meilleures pratiques mais aussi la formation et le renforcement des capacités », a indiqué M. Alaoui dans une déclaration à la MAP.
La FISA place le développement de la coopération avec les pays africains au cœur de ses préoccupations, a-t-il souligné, ajoutant que le Maroc est un pays complètement indépendant en matière d’approvisionnement avicole et souhaite partager son expérience et son savoir-faire avec ses partenaires africains. « Si la consommation des viandes de la volaille au Maroc avoisine une moyenne annuelle de 20 kg par habitant, elle est autour de 2 kg à peine en Afrique », a fait observer M. Alaoui réaffirmant la disposition du Maroc à partager ses avancées et son expertise avec le Rwanda et ses partenaires africains.
D’autre part, le responsable a indiqué que le Centre marocain de formation pour le développement des filières animalières, le Zoopole d’Aïn Jemâa à Casablanca, a formé plus de 500 éleveurs et professionnels africains depuis son inauguration en 2015 par S.M le Roi Mohammed VI, ajoutant que « le Rwanda pourrait bénéficier de la formation dans ce centre aux termes de l’accord signé ».
Initié par le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, ce centre a dispensé plus de 15.000 journées de formation dans les métiers liés aux filières lait, viandes rouges et aviculture, a-t-il enchaîné.
Pour sa part, le président de l’Association rwandaise de l’industrie avicole s’est félicité de la signature de ce mémorandum de coopération, exprimant la volonté de son pays de bénéficier de la riche expérience du Royaume dans le domaine de l’aviculture.
Le programme de partenariat agricole entre le Maroc et le Rwanda, basé sur la convergence de l’expérience marocaine avec les potentialités rwandaises, ambitionne la promotion de la coopération technique dans les domaines des infrastructures hydrauliques pour l’irrigation mais aussi de la santé animale. Mai dernier, la Fondation OCP, en partenariat avec le ministère rwandais de l’Agriculture et des Ressources animales, a lancé à Kigali une Caravane agricole visant à élaborer la carte de fertilité du sol pour une zone pilote de 50.000 hectares au Rwanda,
rappelle-t-on.


https://www.libe.ma/Signature-d-un-memorandum-d-entente-entre-le-Maroc-et-le-Rwanda_a112333.html

Articles Liés

Close
%d blogueurs aiment cette page :