Sport

Coupe de la Confédération : Le HUSA se rapproche de la phase des groupes et l’IRT de la sortie par la petite porte

Coupe de la Confédération :  Le HUSA se rapproche de la phase des groupes et l’IRT de la sortie par la petite porte
Fortunes diverses pour le HUSA et l’IRT en Coupe de la CAF. Pour le compte des matches aller du tour des seizièmes de finale bis, disputés dimanche, le Hassania a réussi le coup parfait du côté d’Addis-Abeba, en surclassant le club éthiopien de Jimma Aba Jifar par 1 à 0, alors que l’Ittihad de Tanger a été accroché à domicile par la formation égyptienne du Zamalek (0-0).
Les Gadiris sont en droit de se targuer de leur performance, parvenant à s’imposer en dépit de conditions défavorables, à commencer par l’altitude et l’état de la pelouse. Ils ont attendu la seconde période pour trouver le chemin des filets, suite à une réalisation de Zouhir Chaouch à la 72ème minute de jeu.
A l’issue de cette rencontre, l’entraîneur du HUSA, l’Argentin Miguel Gamondi, a souligné dans une déclaration rapportée par la MAP que son équipe a «fait un grand match si on prend en compte l’état du terrain et surtout l’altitude (plus de 2500 m). On a bien géré la situation et on a toujours cherché la victoire et ce groupe la mérite». Et de conclure qu’ «on a fait un excellent match puisque nous avons joué aussi devant une bonne équipe éthiopienne».
Tombeur aux deux premiers tours des équipes de l’Association Sportive de la Garde Nationale du Niger et de Génération Foot du Sénégal, le HUSA a franchi un grand pas vers la qualification à la phase de groupes et le match retour, prévu le 20 courant, ne devrait être qu’une simple formalité. Sachant que ce second acte sera sifflé par un trio d’arbitrage algérien conduit par Nabil Boukhalfa, secondé par Mokrane Gourari et Abbes Akram Zerhouni.
Comme précité, si le HUSA se voit déjà en phase de groupes, la situation est tout autre pour l’IRT, éliminé de la Ligue des champions et reversé en Coupe de la CAF et qui risque d’en sortir par la petite porte.
Devant leur public, les Tangérois ont montré leurs limites devant un Zamalek qui, bien peinard, s’est contenté de gérer les débats pour regagner le bercail avec un nul blanc. Il est vrai que c’est un résultat qui n’arrange pas outre mesure les Cairotes, et c’est au champion du Maroc en titre de se montrer costaud samedi prochain à Alexandrie, en vendant cher son scalp dans l’espoir de décrocher une qualification en dehors de ses bases. Ce qui n’est pas évident.  
Pour sa part, la RSB, troisième club marocain engagé dans cette C2 continentale, devait affronter, hier pour le compte de ce même tour au stade Léopold Sédar Senghor, l’ASC  Jaraaf du Sénégal.
Pour rappel, le Raja tenant du titre, avait forcé le nul un partout, samedi, en déplacement devant l’équipe namibienne d’African Stars. Alors que vendredi et pour le compte de la première journée (groupe A) de la phase de poules de la Ligue des champions, le WAC avait atomisé la formation ivoirienne de l’ASEC Mimosas (5-2).


Related Articles

Close