En vedetteMondeSocieté

Maroc-UE : la signature de l’accord de pêche met un terme aux illusions du Polisario

Par Mohamed Younsi le 14/01/2019 à 20h41

Accords Maroc UE

© Copyright : DR

Kiosque360. En dépit des manœuvres et campagnes mensongères orchestrées par le Polisario pour saboter le processus des négociations, l’accord de pêche a été signé entre le Maroc et l’Union européenne. Un autre camouflet aux séparatistes et à leurs commanditaires.

Le partenariat stratégique multidimensionnel entre le Maroc et ses partenaires européens vient d’être renforcé par la signature, lundi, de l’accord de pêche entre le royaume et l’Union européenne (UE). Cet accord a été signé entre les deux parties à l’issue d’un processus de négociations qui a été mené à bien, en dépit des manœuvres et des campagnes mensongères orchestrées par le Polisario et ses commanditaires afin d’induire en erreur les partenaires européens.

En effet, ce partenariat a été consolidé dans le strict respect du principe de l’intégrité territoriale du royaume, souligne le quotidien Al Ahdath Al Maghribia, qui rapporte cette information dans son édition de ce mardi 15 janvier.  Cet accord, qui va étouffer le Polisario qui manœuvre encore désespérément sur le terrain, constate le quotidien, a été signé par Fouad Yazough, ambassadeur directeur général des relations bilatérales au ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Odobescu Luminiţa Teodora, ambassadeur de la Roumanie, au nom de la présidence de l’Union européenne, et Aguiar Machado Joao, directeur général de la direction des Affaires maritimes de la Commission européenne, en présence notamment de Mme Zakia Drouich, secrétaire générale du département de la Pêche maritime.

Cet accord, paraphé en juillet dernier à Rabat, a été conclu après la validation du texte par toutes les instances compétentes européennes. Conclu dans l’esprit d’un partenariat durable et de la confiance mutuelle caractérisant l’axe stratégique Rabat-Bruxelles, cet accord, qui précise les zones et les conditions de pêche ainsi que l’accès de la flotte européenne aux eaux marocaines, le nombre de navires (128) avec une augmentation du nombre des marins marocains, prévoit une contrepartie financière de 52.2 millions d’euros.

Ce processus de négociations a été mené à bon port malgré les campagnes du Polisario qui avait tablé sur le volet juridique en investissant la Cour de justice européenne pour présenter des arguments fallacieux afin d’induire en erreur les partenaires européens.

Cet accord conclu entre le Maroc et l’Union européenne a également été le centre d’intérêt des autres quotidiens nationaux. Assabah précise, dans son édition de ce mardi 15 janvier , que cet accord, conclu dans un objectif de préservation de la durabilité et des ressources halieutique et de la protection de l’environnement marin, couvre la zone de pêche s’étendant du parallèle 35 au parallèle 22, à savoir du Cap Spartel dans le nord du Maroc au Cap Blanc dans le sud du Royaume.

Par Mohamed Younsi

Let’s go

Articles Liés

Close